Bill Robertson

Qui était le Capitaine Bill ?

i

William Branton Robertson est né le 2 décembre 1936 en Georgie (USA). Il vécu principalement durant sa jeunesse à La Nouvelle-Orléans où il fréquenta le collège. Il était ingénieur et pratiqua durant quelques années.

Bill a commencé à œuvrer en Scientologie au début des années 60. C’est aussi à ce moment-là qu’il commença à s’intéresser à la politique mondiale. En tant qu’ingénieur, il avait participé à la construction de silos pour fusées militaires, et il commença à changer d’avis sur ce genre de méthodes qui allait amener une solution aux problèmes planétaires.

A la première occasion, il se débrouilla pour trouver une cabine sur un bateau en partance pour l’Angleterre afin de se joindre au siège principal de la Scientologie d’alors qui s’y trouvait. Il arriva à Saint-Hill en 1965 et s’inscrivit sur le Briefing Course. Il était totalement enthousiasmé par ce qu’il y étudia et donna toute son énergie dès le premier jour.

Bill rencontra pour la première fois Hubbard peu après son arrivée à Saint Hill. Avec d’autres étudiants, il s’était introduit  dans la chapelle afin d’y jouer une improvisation musicale de guitares. Ron intrigué par la musique, y entra aussi et prenant une guitare, commença à leur chanter des chansons de pirates qu’il avait connues sur sa piste du temps. C’est seulement après avoir fini l’improvisation que les étudiants réalisèrent que le fondateur de la Scientologie était avec eux.

Bill devint rapidement membre du personnel et responsable de la propriété. Après avoir fini le Cours de Classe VII, il eut aussi la fonction d’auditeur en plus de celle de responsable des bâtiments. Il fit ensuite partie de la toute nouvelle Organisation Maritime créée au début de 1967. Il devint Ingénieur en Chef sur le premier bateau, «L’Enchanter» et eut encore de nombreux autres postes.

Pendant de nombreuses années, il fut aussi Capitaine du bateau principal «L’Apollo». Il reçut le grade de Capitaine par LRH directement; seule la femme de L. Ron Hubbard, Mary Sue, avait eu cette distinction auparavant. Depuis ce moment-là, on ne l’appela plus autrement que «Captain Bill». L’Organisation Maritime traversa de nombreuses aventures et Bill était presque toujours de la partie dans ces moments-là.

Hubbard était très impressionné par les qualités de Bill durant ses différentes missions. S’il y avait une grande urgence dans une organisation n’importe où dans le monde et que personne ne pensait pouvoir la résoudre, on y envoyait Bill. Il a effectué avec succès beaucoup de missions dans le monde entier. Il a aussi été le CO (Commanding Officer = directeur) de nombreuses grandes Organisations à travers le monde. Et il est bien clair qu’à travers ses activités, il a grandement contribué à ce que le mouvement scientologique continue à prospérer à travers le monde.

Le Capitaine Bill était ce type de personnes qui attaquent, sans se préoccuper de la force qui lui est opposée. Il est bien clair que ce genre de travail ne peut pas être fait sans parfois «casser des œufs» et s’attirer les foudres en retour. Mais il a quand même réussi à être respecté pour son excellent travail. Hubbard lui décerna même le titre de «Kha-Khan», ce qui signifie que l’on peut échapper dix fois à une condamnation à mort (soit, dans l’Eglise = une déclaration de personne suppressive); et Bill en a eu bien besoin durant sa carrière dans l’Organisation Maritime.

En 1981, après qu’Hubbard ait disparu et qu’il n’avait plus de contact avec l’Organisation, Bill commença à faire des recherches afin de trouver ce qui ne marchait pas dans l’Eglise. D’après lui, elle avait dû être infiltrée et assiégée par des agents du gouvernement américain. Il suivit cette piste et trouva nombre de données qui confirmaient sa théorie.

En 1985, il mit en place un réseau de Centres indépendants qui devinrent connus sous le nom de «Ron’s Org». Aujourd’hui, on trouve plus de 25 centres indépendants, de l’Alaska à Buenos Aires, de l’Europe à l’Afrique du Sud, d’Israël en passant par la Russie jusqu’à Taïwan. Actuellement ces Centres sont les plus actifs et délivrent le plus de services au public.

Bill a vécu en différents endroits en Europe dont l’Allemagne, l’Espagne et la Suisse. Il est décédé le 12 mai 1991.

i

Le soleil ne se couche jamais sur le Réseau de la Ron’s Org