Qu’est-ce que la Zone Libre  ?

 

L’Origine de la Zone Libre

i

Très tôt, L. Ron Hubbard a eu une prémonition de ce qui pourrait se produire avec l’Eglise de Scientologie et a lui-même prévenu:

«Et alors un jour – moi parti, d’autres gars partis – tout d’un coup, voilà que cette chose est installée là, cette organisation. Et quelqu’un va se lever et dire: «Auditeurs du monde, unissez-vous; renversez ce monstre!» Et tout le monde la verrait tomber très nettement, vous voyez? Elle tomberait. Alors ils diraient: «Super! Maintenant nous sommes libres.» Et ils recevraient une autre poignée de lettres annulant leurs certificats!

J’essaie de regarder assez loin dans l’avenir et de prédire ce qui pourrait arriver, afin de ne pas faire trop de mauvaises choses. Vous devez m’en accorder un certain pourcentage. Et quand je regarde l’avenir, je vois que nous avons là des matériaux concernant le contrôle potentiel et la maîtrise de l’humanité qui ne doit devenir à aucun moment le monopole ou l’outil d’une poignée, pour le danger et le désastre du plus grand nombre. Et peut-être qu’en cela je suis exagérément fier et prétentieux et optimiste. Mais je ne cesserai d’assumer à aucun moment ce rôle d’être prétentieux pour être approuvé, ou pour avoir tort dans ma prédiction. Et je pense que cette prédiction est exacte.
i
Et je crois que la liberté des matériaux que nous connaissons et comprenons est garantie seulement par une certaine légèreté dans l’organisation, un nombre maximum de personnes, une bonne formation et de bons relais d’informations, sains et fiables. Et si nous pouvons faire cela, nous gagnerons. Mais si nous ne pouvons pas faire ces choses, tôt ou tard l’information que nous détenons deviendra la propriété d’un petit nombre qui ne sont pas dignes de confiance.»
L. Ron Hubbard. Conférence 15 du Congrès sur l’Anatomie de l’Esprit de l’Homme, 6 juin 1955 – Que fait la Scientologie?
i

◊   ◊   ◊

Ernie Martin, un proche collaborateur de L. Ron Hubbard et également responsable de la sécurité de la famille Hubbard, a déclaré sans équivoque que L. Ron Hubbard avait dit avec insistance, au début des années 1970, que si l’Église de Scientologie devenait de plus en plus difficile et même impossible à vivre, il devrait la quitter et recommencer sous le nom de «Zone Libre». 

Bill Robertson a également déclaré que L. Ron Hubbard lui avait dit cela.

Comme depuis le début des années 80 il était devenu effectivement impossible de travailler de quelque façon que ce soit avec l’Eglise de Scientologie, Bill Robertson et Ernie Martin se sont enfuis et on fait ce que L. Ron Hubbard avait dit.

Ils ont commencé tout d’abord aux États-Unis, mais ils étaient complètement ignorés. Bill Robertson a déménagé en Europe, où il a vécu notamment en Allemagne, en Suisse et en France, mais aussi dans d’autres pays qui ont répondu à l’appel et le Réseau de la Ron’s Org a été établi.

En résumé, on peut dire qu’au début des années 80, il était devenu impossible aux membres de l’Eglise de travailler en son sein et des milliers, voire des dizaines de milliers de personnes fuirent et ont formé la base de la Zone Libre et de la Ron’s Org.

Les termes «Ron’s Org» et «Zone Libre» sont synonymes dans une certaine mesure.

«RON‘S (Org)» est un acronyme de Ron’s Organization and Network for Standard Technology, soit Organisation et Réseau de Ron pour la technologie Standard”.

La «Zone Libre» désigne davantage le mouvement en tant que tel et comprend beaucoup de membres s’étant retirés de l’Eglise.

i

« La tâche la plus difficile que l’on ait
est de continuer d’aimer quelqu’un,
alors qu’on a toutes les raisons de ne pas le faire. »
–  L. Ron Hubbard«Qu’est-ce que la Grandeur» – Mars 1966

i

Nous nous tenons volontiers à votre disposition pour de plus amples informations
concernant
l’histoire complexe
de la Scientologie.
Prenez contact avec nous